L’épice aux 5 sens

Vous croyiez le connaître, mais en réalité vous allez le redécouvrir. Lui, c’est l’ezpeletako biperra, le piment d’Espelette

Ce condiment familier des tables françaises, protégé par une AOP, fait l’objet d’une toute nouvelle approche entre les murs de la bâtisse de Mon Pimentier. Pimentier ? « C’est un mot qui n’existait pas, nous avons décidé de créer ce métier », raconte Claire Sabarots, cofondatrice avec son père Jean-Michel de ce concept store unique à Espelette.

Ouvert en juillet 2018, Mon Pimentier est davantage qu’une boutique de producteur, c’est une expérience. Explications. Dès les premiers pas, on est frappé par le mariage réussi entre les codes traditionnels de la maison basque et une scénographie contemporaine qui associe le(s) sens au beau : « Nous proposons un parcours autour d’une sphère en bois qui permet de découvrir le piment à travers les différents sens », explique Claire. Le goût et l’odorat évidemment, mais aussi la vue, le toucher et bientôt l’ouïe, grâce à un enregistrement audio ! Malin et ludique.

Mais le clou du spectacle demeure incontestablement la black room… Une pièce secrète, à l’entrée dissimulée, où les convives sont invités à une séance de dégustation du piment surprenante, plongés dans le noir. « J’ai décidé de reprendre les codes de l’œnologie », raconte Claire, la maîtresse de cérémonie, à propos d’une séance d’initiation qui insiste sur la richesse du piment d’Espelette, plus parfumé qu’épicé, coté 4 sur une échelle de gradation de 0 à 10. La dégustation est suivie d’un atelier culinaire ou cocktail déjeunatoire qui fait intervenir des chefs, et continue de questionner les sens.

Cette mise en valeur du piment prend enfin toute sa dimension au travers d’une gamme de produits qui interpellent d’abord par leur contenant. « Nous nous sommes inspirés des univers de la bijouterie, de la cosmétique », évoque Claire Sabarots. Des écrins précieux qui traduisent la finesse du travail réalisé sur ces déclinaisons du piment : poudre bien-sûr, mais aussi gelée, purée, moutarde, oignons confits, tomate cuisinée, crème de vinaigre balsamique, de cidre… Les associations sont subtiles,

« il s’agit de laisser vivre le piment sans qu’il prenne le dessus sur le produit de base ».

Le voyage des papilles traduit le soin porté par les créateurs : la saveur sucrée de la gelée, suivie d’une montée en puissance de la chaleur du piment, qui s’estompe pour une longueur en bouche témoignant de la richesse des associations. On sort de Mon Pimentier avec ce sentiment d’avoir repris contact avec ses propres sens, réveillés autant par le discours de ses amoureux du piment que par la dégustation elle-même.

 

PUBLI RÉDACTIONNEL

Mon Pimentier

logo mon pimentier
330 Kaminoko Patarra
64250 Espelette
05 59 29 29 89
www.mon-pimentier.com
@monpimentier

aop piment d'espelette

Biarritz Tourisme vous informe que la traduction des articles est générée automatiquement. Les textes en anglais, en espagnol et en basque peuvent donc avoir subi des altérations. Merci de votre compréhension.